VIA VENAISSIA

La Via Venaissia est un projet de voie verte utilisant l’ancienne voie ferrée d’Orange à l’Isle sur la Sorgue.

C’est un itinéraire sécurisé réservé aux déplacements « doux » (piétons, rollers, vélos) et qui accueille un public familial.

Cet itinéraire permet de découvrir de superbes vues sur les vignobles, les rivières et au loin, les falaises des Dentelles de Montmirail, le Mont Ventoux et les Monts de Vaucluse.

La Via Venaissia bénéficie d’un tracé à l’écart des grands axes de circulation routière et passe au cœur des paysages agricoles du Comtat Venaissin.

Plusieurs connexions ont été aménagées dans les communes pour relier la Via Venaissia au réseau routier cyclable ainsi qu’au réseau piéton.

Le CAUE

Le CAUE partenaire des collectivités du Vaucluse accompagne depuis sa création le Syndicat, il assure son animation technique, la prospective et le suivi des opérations.

HISTORIQUE

L’ancienne liaison ferroviaire datant de 1849 était principalement utilisée pour l’expédition de vin provenant de Gigondas, d’eau purgative des termes de Montmirail ou encore de primeurs, activité importante de la région à cette époque et qui avaient pour destination principale le Halles de Paris (pour rappel, la plaine du Comtat Venaissin était surnommée le « Jardin de la France », c’est elle qui a inspiré le nom de Via Venaissia).

Le PROJET

La Via Venaissia s’inscrira à terme dans le cadre d’un projet inter-régionale de grande ampleur appelé « Via Rhona, du Léman à la Méditerranée ». Ce projet est un itinéraire cyclable dont le tracé traverse 3 régions (Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côtes d’Azur et Languedoc-Roussillon) et 12 départements (Haute-Savoie, Ain, Savoie, Isère, Rhône, Loire, Drôme, Ardèche, Vaucluse, Gard, Hérault et Bouches du Rhône) reliant le lac Léman à la mer Méditerranée sur 706 kilomètres.

Au sud, à hauteur de Robion la Via Venaissia sera également connectée avec l’Euro Vélo route 8 « la Méditerranée à vélo » qui reliera la Grèce au Portugal. Ce projet permettra de placer le cœur du Vaucluse sur le tracé des grandes traversées trans-européennes. Il constituera un lien entre les sites d’intérêt touristique majeur que sont Le Ventoux, les Dentelles de Montmirail, Avignon, Orange ou Châteauneuf-du-Pape. Il s’agit d’un projet ambitieux pour le développement touristique du territoire. Il permettra aux grands randonneurs, aux cyclistes sportifs et bien sûr aux touristes d’effectuer des itinéraires de liaison.

Ce nouvel équipement permettra également, au-delà de cet intérêt touristique de développer sur une trentaine de km les trajets « doux » c’est-à-dire en vélo ou à pied dans les communes traversées.

Le SYNDICAT de la VIA VENAISSIA

Les communes concernées sont : Orange, Jonquières, Sarrians, Loriol-du-Comtat, Aubignan, Carpentras, Pernes-les-Fontaines et Velleron. Ce sont depuis quelques années les intercommunalités qui représentent ces communes au Syndicat : la CCPRO, la COVE, la CCSC.

Etat d’avancement du projet :
Depuis 2010 le Syndicat a confié la réalisation de la chaussée au Département qui la réalise depuis, avec l’aide de la Région. En 2019 la Via relie Jonquières à Carpentras, soit 15 km.
Le syndicat de la Via Venaissia et le Département de Vaucluse ont prévu la poursuite de la voie verte vers Pernes les Fontaines et Velleron d’une part et Orange d’autre part, soit à terme un itinéraire de plus de 30 km.
Vers Velleron, les études menées par le Département sont réalisées et le chantier prévu pour 2020 permettra de relier Velleron à Pernes les fontaines. Ensuite un balisage provisoire permet déjà de relier les gares de Pernes et de Carpentras (centre multi modal) et donc Velleron à Jonquières.
Dans le même temps les démarches sont en cours pour acquérir le tronçon manquant entre ces deux gares de Carpentras et Pernes de manière à ce que la liaison soit en site propre en continu depuis Velleron jusqu’à Jonquières.
Ensuite au sud de Velleron des itinéraires apaisés sont en cours de signalisation. Et au nord de Jonquières de la même façon, les études en cours vont permettre de relier par l’ancienne voie ferrée Jonquières aux faubourgs d’Orange, puis en itinéraire apaisé, le centre multimodal d’Orange et la Via Rhôna.

Dernières ACTUALITÉS

RAPPORT d’ACTIVITÉ

PERMANENCE des ARCHITECTES
du CAUE

Contactez nos architectes

Organisme associé du Département de Vaucluse