Assurer une bonne gestion des eaux pluviales pour le développement du territoire

Année 2016

Une visite de bassins de rétention a été organisée par le Département de Vaucluse et CAUE et le le vendredi 16 décembre 2016.

Au-delà de la réponse technique aux besoins de rétention des eaux pluviales liées à l’imperméabilisation des sols, ces ouvrages hydrauliques ont un impact sur le paysage du site où ils sont implantés. Qu’il s’agisse de projets de zones d’habitat, de zones d’activités économique ou commerciale, cet impact doit être pris en compte. En effet, ces ouvrages hydrauliques peuvent constituer une opportunité, au travers d’un aménagement paysager ou de la création d’un espace public, dans l’armature de projets urbains, au regard de la réserve foncière qu’ils libèrent.

Au cours de la visite située sur les secteurs de Bédarrides et de Courthézon,ont été abordés les aspects techniques, le traitement paysager ainsi que la pérennité de ces ouvrages hydrauliques à travers leur conception, leur réalisation et leur entretien .

Le programme a consisté en la visite de:
- des bassins de rétention aménagés en espace public / milieu naturel,
– des bassins de rétention liés à l’aménagement d’une zone d’habitat,
– des bassins de rétention liés à des équipements routiers,
– un projet de bassin de rétention lié à l’aménagement d’une zone d’activités économiques (Intervention de Philippe Le Maner – Agence Paysages)

Bassin de rétention   Bassin de rétention-Vaucluse

 

Année 2015

bandeau_bassin-retention

Cette journée a été organisée par le Département de Vaucluse et le CAUE de Vaucluse le jeudi 3 décembre 2015, à l’Hôtel de Sade à Avignon.

Elle a permis de réunir près de 100 personnes pour la plupart élus et responsables territoriaux.

Une participation à la mesure de l’enjeu qui a été cruellement rappelé à nos édiles par les évènements pluvieux de l’automne 2015 dans les Alpes-Maritimes. A l’heure où la COP 21 met en évidence la question du réchauffement climatique, Pierre Gonzalvez, président du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement a introduit cette journée en rappelant les conséquences que peut avoir un phénomène climatique de type cévenol sur un territoire urbanisé.

Les intervenants ont exposé leurs solutions pour une meilleure prise en compte du risque de ruissellement pluvial dans les documents d’urbanisme et les projets d’aménagement.

Le programme de la journée

Les interventions :

- Les eaux pluviales dans le droit (droit privé, droit public et droit de l’urbanisme)

- La déclinaison dans les projets d’aménagement

- Exemple du PLU de la commune de Courthézon

- Le schéma directeur et le zonage d’assainissement des eaux pluviales de la commune de Sorgues

- L’exemple de mutualisation en cours entre la CCPRO et les communes

- Synthèse et clôture

 AmenagementTerritoireEau